Skip to content

Le Mot du Directeur

Un master recherche « professionnalisé ». Pour être passionnant, il faut être passionné !

La propriété intellectuelle constitue un secteur assez unique dans l’apprentissage et l’exercice du droit : elle se trouve en effet au confluent des droits civil (notamment les contrats, la responsabilité), pénal (la contrefaçon), européen (les directives, la concurrence, les droits fondamentaux de la personne) et de tant d’autres branches de la science juridique.

En même temps, elle comporte une richesse scientifique qui n’appartient qu’à elle, par exemple quant à savoir ce que le droit protège, qui il protège et dans quelle conditions.

Surtout, elle est à la source de la création et du progrès : sans les auteurs, pas de livres, de musique, de peinture, de théâtre, de cinéma, d’Internet, etc., sans les inventeurs, pas de technologies pour mieux profiter de la vie, sans les marques, pas de cadeau de prestige à faire à son amoureux(se) ou à Junior.

Les débats qui n’en finissent pas sur l’usage des œuvres sur l’Internet, illicite ou autorisé, mais à quelles conditions, mettent en lumière son rôle majeur.

L’objectif du M2, qui n’accueille qu’un petit nombre d’étudiants de haut niveau, français, européens ou de pays plus lointains, pour une année conviviale et un travail intensif, est d’apporter sa contribution à la formation des futures « têtes » de la propriété intellectuelle, aux postes et fonctions variées qui seront les leurs.

Ce qui passe par l’approfondissement des connaissances dans la matière et quelques autres de base, mais également et peut-être surtout, par une reprise systématique des méthodes de raisonnement, de plan et de documentation qui font si souvent la différence entre les bons et les excellents juristes – tout spécialement les avocats – ceux qui conçoivent le droit comme un artisanat de l’esprit.

Dans cette perspective, des travaux collectifs variés, très orientés vers la pratique (consultations, rédactions de contrats, moot courts/tribunaux fictifs), offrent aux étudiants l’occasion d’acquérir des compétences et surtout, un esprit critique qu’ils amortiront pour longtemps.

Le Master organise également des rencontres des étudiants avec les professionnels (notamment « Rendez-vous de 5 heures », remise de diplômes, « job fair », « master class »).Il porte une attention particulière au choix, à la diversité et la motivation de ses parrains.

Enfin, le réseau des Anciens, outre sa densité, présente la particularité de croiser les amitiés et les contacts professionnels entre les diverses promotions, avec les affinités électives comme seul fil conducteur.

Pierre-Yves Gautier, Directeur du Master